L’ancien chef rebelle, le Lieutenant-colonel Morou Ouattara, Commandant en second des Forces spéciales de Côte-d’Ivoire, sera devant le tribunal militaire d’Abidjan demain jeudi 17 novembre.

 

Ce proche de Soro Guillaume sera entendu sur une affaire de vol portant sur un montant de 60 millions de Fcfa.

 

Selon Jeune-Afrique qui a pu accéder au dossier, les 60 millions de Fcfa, représentaient «les primes des éléments des Forces spéciales, ce vol avait été commis sans effraction dans leurs locaux mêmes, à Abidjan. Les enquêteurs de la brigade de recherche de la gendarmerie nationale et de la police scientifique soupçonnent un lien entre Morou Ouattara et les principaux suspects».

 

HC avec JA