Le président du Front populaire ivoirien (Fpi) a rencontré, hier, son excellence Abdou Lahad Sourang, ambassadeur du Sénégal, dans les locaux de son institution à Cocody. Au centre de leurs discussions, la proposition des Etats généraux de la République, faite par le Fpi. 

Pascal Affi N’Guessan a exposé l’idée de son parti pour aider la Côte d’Ivoire à sortir de la crise. « Vous savez que le Sénégal est un pays frère et ami avec lequel, la Côte d’Ivoire entretient des rapports très anciens. Des rapports d’amitié, de fraternité et de coopération, puisque nous sommes membres de l’Union économique monétaire ouest africain (Ndlr : Uemoa). 

Nous constituons les deux pays phares de cette union. Tout ce qui touche la Côte d’Ivoire intéresse au plus haut point, le Sénégal. Il était donc important que dans le contexte actuel de recherche de solutions pour sortir la Côte d’Ivoire de la crise, nous venions échanger» D’abord pour remercier le Sénégal à travers le président Macky Sall pour toutes les initiatives qui ont été prises pour aider le pays à avancer et en même temps faire connaître les préoccupations du Fpi à l’heure actuelle. A savoir que, le pays n’est pas totalement sorti de la crise. Il y a de nombreux défis à relever en matière de sécurité, de liberté, et d’Etat de droit, en matière de normalisation de la vie politique et de perspective, par exemple les élections à venir. Sur toutes ces questions nous avons de grosses préoccupations». Selon lui, ces préoccupations celles-ci ont fait l’objet d’une réflexion que le FPI a transmise au gouvernement, à travers l’organisation de dialogue politique et des Etats généraux de la République. Il était important que nous venions partager avec son excellence cette vision et voir comment le président Macky peut s’impliquer afin que la Côte d’Ivoire avance sur le chemin de la paix et de la réconciliation. Afin que notre pays puisse apporter par le potentiel économique qu’il représente sa contribution à l’essor de toute la région» a conclu le président du FPI. 
 

SEM Abdou Lahad Sourang, ambassadeur du Sénégal en Côte d’Ivoire a dit la disponibilité de son gouvernement à aider le pays frère à sortir de la crise. « Il m’a décrit la situation. Comment elle est vécue en Côte d’Ivoire par le Fpi. Nous avons pris bonne note de ces discussions et nous ne manquerons pas de jouer notre partition. Parce que ce qui intéresse le Sénégal, c’est que la paix et la concorde puissent revenir en Côte d’Ivoire. Nous sommes deux pays frères. Ce qui intéresse le président Macky Sall, c’est que la paix puisse revenir en Côte d’Ivoire », dira-t-il. 
 

La rencontre a duré environ une heure et demie. Pascal Affi N’Guessan était accompagné d’Acide Djédjé, son conseiller aux affaires diplomatiques, Richard Kodjo, vice-président chargé des relations extérieures, et Kouakou Krah, secrétaire national chargé de la solidarité.

 

Source : Notre Voie |   Jeudi 28 Novembre 2013