En dépit des attaques gratuites et infondées dont il est victime, depuis un moment,par certains médias, le Gouverneur Robert Beugré Mambé reste silencieux et concentré sur la mission qui lui a été confiée par le Président
Alassane Ouattara. Une mission qui se résume en un seul point : accompagner le Chef de l'Etat dans la réalisation de son voeu le plus cher qui est de faire de notre pays,un pays émergent à l’horizon 2020.

Dès sa prise de fonction, l’ingénieur de Génie Civil s’est aussitôt mis à la tâche et a procédé à l’ouverture de chantiers tous azimuts. De l’équipement des forces de défense et de protection civile, en passant par les actions sociales, sanitaires,éducatives, hydrauliques pour aboutir à la création de richesses pour les jeunes et les femmes, tous les secteurs d’activité sont inondés de projets avec à la clef, la création de milliers d’emplois directs et indirects.

Au niveau de la sécurité, une brigade de gendarmerie entièrement équipée a été offerte à la Sous-préfecture de Songon.Le Commandant des lieux n’a pas été ignoré car une résidence lui a été affectée à proximité de la brigade pour
être prompt à réagir aux sollicitations des populations. Un impressionnant équipement de constat rapide a été offert à la police nationale pour une meilleure circulation des biens et des personnes.Que dire de la protection civile?
Plusieurs véhicules pomp-tone et de nombreux outils d'intervention ont été remis au groupement des sapeurs pompiers militaires. Ce matériel sert d’ailleurs fort bien à nos soldats du feu qui sont sollicités en ce moment de toutes parts, dans cette période de pluies diluviennes, ou régulièrement les populations sont prises en otage par les eaux.

En ce qui concerne l'auto-emploi,notamment des jeunes et des femmes, Mambé a procédé à la construction de deux unités modernes de production d'attiéké frais à Songon Kassemblé et à Adjamé-Bingerville.Ces unités, il faut le souligner, contribuent à la réduction de façon drastique la pénibilité du travail dans le circuit de transformation du manioc jusqu’au produit final qu’est l’attiéké. Trois autres
usines de ce genre sont en ce moment même en train de sortir de terre. Aussi, les techniciens du District sont-ils à pied d’oeuvre pour sortir de terre le complexe agro-pastoral dans la commune de Songon.


L’usine est déjà disponible.Une fois les travaux achevés,
cette usine transformera la tomate en pâte, les aubergines en
pâte et les fruits naturels en jus. Aussi, pour les jeunes diplômés ou non ou encore pour ceux en quête d'emplois, le
District Autonome d'Abidjan s'est-il fixé pour objectif de les
accompagner par le lancement annoncé dans les prochains
jours de la 1ere édition du prix Alassane Ouattara du jeune
entrepreneur émergent doté d'une enveloppe globale de
200 millions de FCFA. L’objectif reste bien entendu la
lutte contre la pauvreté et le chômage.
Au plan de la santé, de nombreux équipements de base ont
été construits et équipés, des dons ont été octroyés. Les centres de santé de Kossihouen,de Songon et l'hôpital de Bingerville ont reçu d'importants lots de matériels et de médicaments.L'hôpital général d'Anyama s'est vu, lui, doté
d'équipements et matériels chirurgicaux de pointe. Les actions de portée sociale constituent également une urgence
pour Mambé qui a inscrit le financement de plusieurs centaines d’ONG, de fédérations,d’associations dans le budget de l’institution qu’il dirige.Régulièrement, des ONG reconnues d’utilité publique reçoivent des appuis financiers
pour les accompagner dans la réalisation de projets bénéfiques aux populations.


L'éducation qui constitue la base à tout développement durable n'est pas en reste des actions prioritaires du
Gouverneur Robert Beugré Mambé qui a étoffé, aux lendemains de la crise postélectorale,l'offre d'infrastructures de l'Université Félix Houphouët-Boigny par la construction de
deux amphithéâtres, d'un bâtiment R+2, de salles de travaux
dirigés. Le tout équipé. Plusieurs lycées et collèges ont
également été réhabilités,construits ou équipés.
En matière d'hydraulique villageoise améliorée, le District
Autonome d'Abidjan a rénové le château d'eau d'Ahoué, dans
la sous-préfecture d'Anyama.Plusieurs projets vont démarrer,
annonce-t-on, dans le cercle restreint du Gouverneur.
L'eau d'Ahoué, dont la pureté naturelle serait selon des experts comparable aux eaux minérales disponibles sur les
marchés, est à l'étude par une firme portugaise et pourrait
être conditionnée et mise en vente dans les rayons des
grandes surfaces. Ce même système de canalisation et de
forage est en cours d'exécution dans les villages de Bregbo,
M'Brago, Adonkoi et Abouabou pour aider les populations
à obtenir de l’eau potable. Les autres réalisations de
Mambé relatives à l'hygiène alimentaire, aux logements sociaux,à la sécurité et à la protection civile, aux sports et
loisirs, à la culture, au tourisme,etc sont elles aussi palpables
et visibles.

Les actions et missions de lobbying à l'étranger pour conforter la coopération décentralisée ne sont pas en reste. Elles ont commencé à produire leurs fruits. Des milliers de médicaments et de livres récemment reçus du jumelage
Abidjan/Nice en disent long.D’autres surprises agréables
attendent les Abidjanais dans les jours à venir.
À terme, ces investissements contribueront à donner un visage plus reluisant et moderne à la ville d’Abidjan et également à lutter efficacement contre la pauvreté, en assurant une plus large autonomie financière
aux populations bénéficiaires,notamment les
femmes et les jeunes. Ces travaux sont bel et bien une réalité.Ils ne sont pas virtuels.C’est l’essentiel. Et le Gouverneur n’entend pas se laisser distraire par certaines attaques,du reste, sans fondement car 2020 approche à grands pas.
SOuRCE : DIRCOM Du
DISTRICT D’ABIDjAn
nB : Les surtitre et titre
sont de la Rédaction D'AUJOURD'HUI
11/07/2014