« Je demande aux ivoiriens de garder leur calme car nous avons besoin de tous et de toute pour apporter le changement tant demander dans notre sport roi »

« Je demande aux ivoiriens de garder leur calme car nous avons besoin de tous et de toute pour apporter le changement tant demander dans notre sport roi »

La candidature de l’emblématique capitaine des Éléphants de Côte d’Ivoire, Didier Drogba à la présidence de la Fédération ivoirienne de football, continue de susciter des vagues.
Si de nombreux ivoiriens saluent la candidature de l’ancien buteur de Chelsea et de l’Olympique de Marseille, d'autres par contre y sont opposés.

C’est le cas de Kalou Bonaventure, ex coéquipier de Drogba en sélection nationale et d'Hamed Ouattara, ancien joueur de l’Africa Sports.

Pis, l’Union des anciens footballeurs de Côte d’Ivoire, à l’issue d’un vote entre les membres du bureau qui a eu lieu vendredi, a porté son choix sur Sory Diabaté, principal challenger de Didier Drogba.

Moment choisi par les détracteurs de l'ancien capitaine des Eléphants, pour se réjouir du fait que celui-ci ne soit même pas soutenu par ses ex collègues footballeurs.

‘’La plupart des anciens coéquipiers de Didier Drogba en sélection de Côte d'Ivoire lui tournent le dos. Si j'étais vous, j'allais me demander: "Pourquoi tous les amis de Drogba ne le suivent pas dans son projet?
Si j'étais vous, je chercherais à comprendre pourquoi des gens qui ont joué avec quelqu'un refusent de l'accompagner dans sa quête du fauteuil présidentiel de la FIF?‘’ a écrit un journaliste ivoirien qui, depuis quelques semaines, s’est donné pour mission de dénigrer Didier Drogba sur les réseaux sociaux.

 

De son côté, Drogba croit fermement en ses chances et semble ne pas être affecté par tout ce qui se dit. Il a même diffusé une vidéo sur la toile ce samedi, dans laquelle il vibrait au rythme de la chanson du groupe Kamikaze du Zouglou intitulée Hypocrite.

 

‘’Dédicace spéciale à tous les aigris, à tous les hypocrites. Un hypocrite, c’est un sorcier… Qu’est-ce que je t’ai fait et puis tu veux nuire à ma vie… Moi je ne sais pas ce que je t’ai fait et puis toi tu veux nuire à ma vie‘’, pouvait-on entendre dans la chanson.

 

« Je demande aux ivoiriens de garder leur calme car nous avons besoin de tous et de toute pour apporter le changement tant demander dans notre sport roi, a quoi nous servirait une fédération avec beaucoup de querelles et de divisions? Rien! Absolument rien! Car nous perdrons plus de temps à réconcilier les différents acteurs du football qu’à dérouler notre programme d’activité...Nous avons besoin de tous et de volontaires pour réussir ce challenge. Merci»