Au milieu du désastre de Gaza, un petit miracle vient de se produire. Un bébé est né alors que sa mère venait de mourir, victime d’un bombardement de l’armée israélienne.

Le Daily Mail raconte la naissance de cette petite fille, née alors que sa mère venait de périr sous les bombes israéliennes. Les médecins ont procédé à une césarienne en urgence. La fillette est née prématurée mais se porte bien. Elle a été placée dans un incubateur. On lui a donné le nom de sa mère.

Ce lundi, Israël et le Hamas ont pratiquement cessé les hostilités avant le fête musulmane du Fitr lundi. Le Conseil de sécurité de l’ONU et les Etats-Unis, de leur côté, ont appelé à un cessez-le-feu durable à Gaza où trois semaines de conflit ont fait plus de 1.030 morts.

A l’exception d’un tir de roquette palestinien sur la ville israélienne d’Ashkelon le matin et une riposte ponctuelle de l’armée sur le secteur d’origine du tir à Gaza, il n’y a pas eu de bombardement depuis 23H dimanche.
Source : dailymail.co.uk