Source : Le Quotidien Abidjan,24/01/2015

Source : Le Quotidien Abidjan,24/01/2015

La rencontre entre le comité de contrôle et le président du FPI, Pascal Affi N’guessan, a été un cinglant échec. Les deux parties ont été d’accord sur leurs désaccords jeudi au QG de campagne de Laurent Gbagbo. L’ordre du jour proposé par le comité de contrôle se présentait en 4 points qui sont : Assignation du comité de contrôle devant les juridictions, Plainte contre la candidature de Laurent Gbagbo, Fermeture du siège, Présence d’Alain Dogou à la CEI. Pour sa part, Affi a proposé un ordre du jour qu’il établit comme suit : crise au sein du parti, analyse et propositions de sortie de crise. C’est sur les deux propositions d’ordre du jour que les discussions ont achoppé. L’accord n’ayant pas été obtenu sur un ordre du jour consensuel, il a été décidé d’une deuxième rencontre le lundi prochain. Il va s’agir pour les protagonistes de dégager un ordre du jour consensuel pour débattre des questions liées à la vie du Front populaire Ivoirien. Il est à noter que dès l’entame des discussions, le directeur de campagne d’Affi N’guessan, Marcel Gossio et Agnès Monnet, sa secrétaire générale, sont sortis de la salle pour ne revenir qu’à la fin. Alors qu’Affi, dans sa déclaration à la presse, accuse le comité de contrôle de revenir sur des cas qu’il juge dépassés. Il parle entre autres de la question de l’assignation en justice et de la fermeture du QG. Pour sa part, Hubert Oulaye donne rendez-vous lundi pour la suite des discussions.