Les Jeunes Écologistes d’Ile-de-France s’en sont pris au président de la République, visiblement agacés par la suspension de l’écotaxe, décidée par le gouvernement après les violentes mobilisations en Bretagne. Résultat : une campagne diffusée sur leur compte Facebook. Les Jeunes Écologistes ont ainsi eu l’idée d’”offrir” des testicules au chef de l’État afin de l’aider à tenir ses engagements, comme l’a relevé le site de Metronews.

La photographie, postée mardi sur leur page Facebook, a été rapidement supprimée. Le site Politis a eu moins d’une dizaine de minutes pour faire une capture d’écran.

En effet, Europe Écologie-Les Verts n’a pas du tout apprécié l’humour de son bureau local. Le responsable des Jeunes Écologistes au niveau national a expliqué au site de Metronews que “le bureau local d’Ile-de-France s’est vite rendu compte de son erreur. En interne comme en externe, on a tous trouvé cet angle d’attaque sexiste, assez peu approprié et donnant une image négative de notre mouvement”.

Le photomontage montrait “trois paires de couilles” : une pour “tenir face à la Manif pour tous”, l’autre pour “tenir face au Medef”, et la dernière “pour tenir ses promesses”.

“Derrière cette campagne grossière, c’est le sentiment de ras-le-bol des forces associatives et politiques de gauche qui s’exprime. Cette sensation que Hollande et Ayrault ne font preuve d’aucun courage, que ce sont des girouettes politiques” a toutefois tempéré le secrétaire fédéral d’EELV. Selon lui, “cette idée est beaucoup plus intéressante que ce visuel raté”.

Source Sipa Media