Franklin Nyamsi vient de se faire notifier une décision inattendue pour lui-même A Rouen où il enseignant depuis des années, sa situation professionnelle se complique Pour lui, il s’agit d’une mesure de rétorsion contre ses prises de positions politiques contre les actions de la France en Afrique.

 

Franklin Nyamsi n’enseignera plus à Rouen en France. C’est ce que les autorités du Rectorat de Rouen lui ont signifié, selon lui. Dans une adresse sur Facebook, Nyamsi indique que son école  » a ordonné ce mercredi 8 décembre 2021 que me soient retirés mes services d’enseignement en classes préparatoires aux métiers du Professorat, en raison de mes opinions politiques exprimées sur la politique française sur mes sites internet ».

 

Pour lui, il s’agit ni plus ni moins que d’une « répression politico-administrative arbitraire » contre sa personne pour ses prises de positions. Si la décision arrive en France, Franklin Nyamsi voit derrière la main de son pire ennemi: Alassane Ouattara. En effet, il pense que cette décision est tombée « à l’instigation notamment de la dictature d’Alassane Ouattara en Côte d’Ivoire et de toute la Françafrique ».

 

Franklin Nyamsi est d’autant plus en colère qu’il note que dans la décision contre lui, « Aucune faute pédagogique ou professionnelle » ne lui est reprochée. On ne peut pas vérifier cette assertion puisque le concerné n’en publie pas copie. Tout compte fait, Franklin Nyamsi se pose désormais en victime d’intrigues politiques au sommet. « Je suis donc purement et simplement un persécuté politique en France. Que l’Histoire me soit témoin!« , a-t-il conclu.