Après Yamoussoukro, Daloa, et Tiassalé, c’est au tour de Korhogo de dire non aux factures élevées d’électricité émises par la CIE ce mois de juillet.

Pour manifester leur colère par rapport à ces factures exorbitantes, la population de Korhogo est sortie mercredi 20 juillet nuit, pour crier son ras-le-bol et ériger des barrages à divers endroits de la ville.

On pouvait voir du feu s’élever à divers endroits.

Des affrontements entre populations et policiers ont eu lieu car la fronde se dirigeait vers le commissariat de police et le siège de la compagnie d’électricité pour les saccager.

 

Comme un seul homme, les populations de Korhogo se sont mises en mouvement dès 20h. Des véhicules, et des motos ont été brulés.

Comme un virus, le mouvement de protestation contre les factures d’électricité exorbitantes de la CIE se répand rapidement comme une trainée de poudre à travers tout le pays.

A qui le tour?

Nous y reviendrons.

 

Patrice Lecomte avec une source jointe sur place