Publié le 07 Avril 2021 Source: Autres Sources

Publié le 07 Avril 2021 Source: Autres Sources

Le chef de l’État Alassane Ouattara a dit sa volonté manifeste de voir les deux ex pensionnaires de la prison de la CPI, à Scheveningen, dans les faubourgs de la Haye de rentrer dans leur pays d’origine , la Côte d’Ivoire. « Ils sont libres de rentrer en Côte d’Ivoire quand ils le souhaitent » a déclaré Alassane Ouattara à l’entame du Conseil des ministres qu’il a présidé ce mercredi 07 avril 2021 à Abidjan-Plateau.

 

Alassane Ouattara a indiqué que « les frais de voyage de Laurent Gbagbo et ainsi que ceux des membres de sa famille seront pris en charge par l’Etat de Côte d’Ivoire ».

 

Si l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo assure qu’il sera parmi les siens en Côte d’Ivoire "incessamment", selon Assoa Adou, secrétaire général d’une aile du Front populaire ivoirien (FPI, opposition) après un échange avec l’ex-chef d’Etat à Bruxelles les 3 et 4 avril 2021, dans un communiqué, Alassane Ouattara quant à lui précise que Laurent Gbagbo bénéficiera du statut d’ancien Chef d’Etat Ivoirien.

 

Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé ont été définitivement acquittés. La Cour d’appel de la CPI a rendu sa décision ce mercredi 31 mars après-midi à La Haye. Une nouvelle qui était très attendue par les militants et sympathisants du FPI, le parti de Gbagbo, et qui a provoqué des scènes de liesse en Côte d’Ivoire.

.