Mardi 26 Mars 2019 – Arrêté depuis lundi matin par Interpol , Damana Adia Pickass a passé la nuit dans un commissariat de Police à Accra.

Selon une source proche du Front Populaire Ivoirien en exil, il a été remis ce mardi matin à nouveau aux services d’Interpol.

Pour l’heure, l’on ne saurait indiquer s’il s’agit pour la police d’Interpol de décider de son extradition en Côte d’ Ivoire ou de sa libération.

Selon un communiqué signé de Justin Katianan Koné, la police ghanéenne dit avoir exécuté les anciens mandats émis par le gouvernement ivoirien et qu'elle n'a pas reçu notification de l'annulation de ces mandats suite à l'ordonnance d'amnistie du 06 aout 2018.

 

Le porte-parole de Laurent Gbagbo dit être en train de tout mettre en œuvre pour obtenir la libération de Damana.

Aucune réaction officielle au moment où nous publions des autorités ivoiriennes . L'on ne sait si elles ont été contactées par leurs homologues d' Accra concernant les mandats d’arrêts émis contre le proche de Laurent Gbagbo.