Quand dans un pays ou la constitution dit clairement que la CEI donne des résultats provisoires avec la signature et de tous les représentants dans un délai précis . Et que si ce délai est passé , la CEI est forclose et doit passer la main au conseil constitutionnel qui donne les résultats définitifs , ce n'est pas une affaire de Paul yao n'dre était proche de GBAGBO .

 

C'est un problème de loi.
Non seulement Youssouf BAKAYOKO ton soutien étais forclos , mais il l'a reconnu . Il a remis le dossier au conseil constitutionnel , et pendant que le conseil constitutionnel était en train de prendre connaissance des données , on voit brusquement votre Youssouf BAKAYOKO au QG de OUATTARA dramane votre candidat de la communauté internationale entre deux soldats sans les représentants , annoncer les résultats temporaires comme définitifs à la place du conseil constitutionnel en l'absence des autres représentants au QG de OUATTARA dramane devant les caméras et les journalistes étrangers .

 

Et ce sont ces faux résultats que Human Rights cautionnent . C'est pourquoi maître altit te demande si tu connais la constitution de ce pays . N'est pas là un manque de conscience ,un comportement rebelle et hors la loi de ton organisation .
Partout ou la loi n'est pas respectée c'est le désordre qui à son tour crée la violence .
Les lois sont créées pour ne pas qu'on vive comme des bêtes sauvages en société . Mais ton organisation ne respecte la loi que quand elle l'arrange . Voilà pourquoi qui dit Human Rights dit violence , guerre , viols , tricherie , mensonge , magouille .

 

source  -Adolphe Inagbe  pour lecridabidjan.net