Habitué des tribunaux pour des faits de violence conjugale, un Aptésien de 37 ans a été incarcéré pour sept mois, révocation de sursis comprise, ce lundi par le tribunal correctionnel d'Avignon.

Vendredi, il était rentré éméché, en pleine nuit, au domicile conjugal, après une soirée "rugby à XIII" avec quelques amis. Il avait réveillé sa compagne, qui dormait avec leur bébé. "Il m'a réclamé un plat de pâtes" a-t-elle expliqué aux gendarmes, lorsqu'elle est allée porter plainte le lendemain matin. "Elle ne dormait pas, on s'est engueulés comme souvent parce qu'elle passe son temps chez les voisins" a argué le prévenu, reconnaissant toutefois l'avoir blessée en l'étranglant. Il reproche également à sa femme de tourner des films pornographiques.

La procureure a, elle, relevé "les pleurs des enfants" et "les SMS de détresse" envoyés par la victime. "C'est un geste grave, et réitéré."

Le Vauclusien a été condamné à trois mois de prison dont deux avec sursis, mais six mois d'un sursis prononcé l'an dernier ont été ramenés à exécution. Il devra en outre verser 2500 euros de dommages et intérêts à la victime.
Source : ledauphine