Une dame de 55 ans, répondant aux initiales ANAE, chargée d'études dans une société de la place a été mise aux arrêts par la Plateforme de Lutte Contre la Cybercriminalité (PLCC) ce mercredi 7 juillet 2021 pour avoir incité à la haine et appelé aux meurtres sur les réseaux à la suite d'un commentaire sur une publication sur facebook.

 

En effet, les faits remontent au mois d’Avril où un commentaire du profil dénommé AE sous une publication sur facebook a crée une polémique suite à laquelle des appels aux meurtres et autres sont lancés. Des propos d’AE et d'autres allégations sont partagés à maintes reprises sur la toile, ce qui suscite une indignation chez plusieurs internautes qui n'ont pas manqué de saisir la PLCC. Pour des soucis d'éthique, de déontologie et purdeur, nous ne relayerons pas les propos de Dame ANAE.
« Interpellée, puis conduite dans les locaux de la PLCC, elle a reconnu les faits sans grande difficulté. Elle affirme que ces commentaires n’ont pas été effectués dans le but de porter atteinte à une personne. Etant membre dudit groupe, les échanges ont pour but généralement d’animer le groupe en fonction des différents bords politique. Elle affirme en outre, n’avoir pas mesuré l’ampleur de ces propos » nous fait savoir la PLCC.
Cette interpellation, faut-il le remarquer, est une bonne nouvelle et permettra à certains éventuels auteurs de ce genre de publication sur les réseaux sociaux de bien réfléchir avant de passer à l'acte. Nous sommes tous prévenus.