Une femme habitant la ville de Lafia au Nigeria s'est séparée de son chat, baptisé Bull, au prétexte que celui-ci entretiendrait des relations homosexuelles avec des individus de son espèce. 

Selon le journal nigerian Leadership, Nasarawa State aurait décidé le 19 janvier de se séparer de son fidèle compagnon qu'elle avait accueilli il y a sept ans. Le prétexte ? Le chat aurait un "comportement sexuel antinaturel, (...) contradictoire avec les lois de la nature".

style="font-size: medium;"> La maîtresse de Bull aurait constaté qu'en dépit de la présence de nombreuses chattes dans le secteur de la maison, Bull semblait davantage intéressé par la présence de ses homologues mâles. Par ailleurs, on ne lui connaît pas de descendance avérée.

"Quiconque serait intéressé par ce chat gay peut venir en prendre possession parce que je n'en ai plus d'utilité", aurait-elle froidement déclaré. Et si le futur abandonné a reçu plusieurs visites en ce sens, personne - finalement - n'a souhaité en faire l'acquisition.

  Source : directmatin.fr