À Abidjan le ministre Koné Bruno contredit les informations de justice véhiculées par plusieurs medias ces derniers jours. Selon le porte-parole du gouvernement interrogé pars des journalistes, les ex-chefs de guerre notamment les lieutenants colonels Chérif Ousmane et Fofana Losseni dit ‘‘Loss’’ ont été entendus, et non inculpés, récemment par la justice ivoirienne.


« ‎S’agissant des soi-disant ‘’inculpations de chefs rebelles pro-Ouattara’’, il convient de relever qu’il s’agit à ce stade de simples ‘’auditions’’, dont l’objet est de contribuer à l’éclosion de la vérité…‎», ont précisé les services du porte-parole du gouvernement ivoirien, qui s’est lui-même prononcé sur la question lors d’un point de presse à l’issue du conseil‎ des ministres , de ce mercredi 8 juillet 2015.

Bruno Koné a rappelé au cours des échanges avec la presse, la promesse faite par le chef de l’État ivoirien, de ne pas intervenir, ni interférer dans les affaires de la justice.

Afrikipresse.fr