Rameshbhai Nandwana, 34 ans, est tellement désespéré par la maladie de ses enfants; Yogita Rameshbhai Nandwana, 5 ans, Anisha, 3 ans, et Harsh, 18 mois, qui souffrent d'obésité morbide qu'il à l'intention de vendre son rein pour gagner l'argent nécessaire dans le but de consulter les meilleurs spécialistes du pays.

''Nous sommes terrifiés à l'idée qu'ils vont mourir. Je suis prêt à vendre mes reins si l'argent peut les aider dans leur traitement." à t'il déploré.

 

Harsh, le garçon parmi ses enfants est capable de boire huit verres de lait par jour et ses deux soeurs Yogita et Anisha dévorent également par jour huit chapatis (pain indien), 2 kg de riz, 3 bols de bouillon, 6 paquets de chips, 5 paquets de biscuits, une douzaine de bananes et un litre de lait.

La mère Pragna avoue être épuisée: '' leur faim ne s'arrête jamais. Ils exigent la nourriture tout le temps et pleurent, crient s'ils ne sont pas nourris. Je suis toujours dans la cuisine pour eux."

 

Pourtant, à la naissance Yogita était extrêmement faible et ne pesait que 1,5 kg, affirme Rameshbhai.

"Nous étions inquiets pour sa santé alors nous l'avons nourri beaucoup pendant la première année de sa vie ce qui à fait qu'à son premier anniversaire, elle est passée à 12 kg''

"Notre troisième fille Anisha a aussi pris du poids et de la même façon pour son premier anniversaire, elle était à 15 kg.

"Mais nous n'avions pas réalisé qu'ils souffraient d'un trouble. C'est lorsque notre fils Harsh est né et lui également à rapidement pris du poids au cours de sa première année que nous avons constaté une anomalie''.

 

"Nous avons donc commencé à chercher de l'aide médicale et consulter de nombreux médecins mais ils nous ont guidé vers des hôpitaux spécialisés alors que nous ne possédons pas assez de moyens pour leur traitement''.Rameshbhai gagne juste 3000 Rs (35 €) par mois.

Cette obésité les empêchent de se déplacer véritablement et celà pèse sur leur mère qui est fatiguée.

''Désespéré, j'ai décidé de vendre mes reins pour non seulement subvenir à leurs besoins en nourriture et également médicaux pour qu'ils ne souffrent plus de cette situation'' affirme le père des enfants.

Selon les médecins, "Il ya une accumulation anormale de graisse dans ces enfants, Ils ne sont pas en mesure de respirer correctement. Ils souffrent du syndrome de Prader-Willi, une maladie génétique qui peut provoquer un désir constant de manger de la nourriture, mais ne savent pas comment le traiter''.
autre presse