Beau coup de filet de la gendarmerie nationale. Ces éléments ont mis le grappin sur la bande à Bandaogo Hamed, spécialisée dans la vente de cannabis. 

Avec ses acolytes que sont Fofana Aboubakar, Touré Amadou et le nommé Zerbo, ces commerçants hors du commun sont suspectés d’être impliqués dans plusieurs attaques à main armées sur les voies. Tous membres d’un réseau de dealer de drogue, ils ont été appréhendés les 4 et 5 janvier 2014 à Bouaké pour les uns et à Abidjan pour les autres. Ils croupissent en ce moment dans les geôles de la gendarmerie. Selon le chef de la cellule anti-drogue de la 3ème légion de gendarmerie, ce sont 3 blocs de 2,3 kg et 18 kg de cannabis qui ont été saisis sur ces malfrats, respectivement à Bouaké et à Abidjan. « Fofana Aboubakar et Touré Amadou avaient sur eux 3 blocs de cannabis. Après poursuite de nos enquêtes, nous nous sommes rendus compte qu’ils avaient des connections jusqu’à Aboboté. Cela nous a permis d’appréhender leur complice que sont Bandaogo Hamed et le nommé Zerbo. », a indiqué le lieutenant Djessan Bi Gokou Richard. Aussi exhorte-t-il les populations à une franche collaboration en vue d’être plus efficace sur le terrain. « Nous demandons à la population de nous aider à aller au bout de notre mission en procédant par des dénonciations car nous sommes tous victimes de ce qui se passe sur nos routes. Aujourd’hui, pour un oui ou pour un non, les voyageurs sont assassinés par les coupeurs de route sous l’effet de la drogue. Généralement, quand on fait les battues, on découvre certes des kalachnikovs mais aussi des sachets de cannabis. Ce qui veut dire qu’avant de commettre ces actes, ils consomment du cannabis. », a-t-il fait savoir. Avant de rappeler les actions déjà entreprises par son équipe pour lutter contre ce fléau. « La semaine dernière, nous avions procédé à l’incinération de 754 kg de produits pharmaceutiques non enregistrés en Côte d’Ivoire, 51 doses d’héroïne, 55 doses de cocaïne, 155 kg de cannabis, 37 947 comprimés de diazépam… », s’est réjoui le lieutenant.

CS 

Source 
Le Patriote