[ Message de l'honorable Ben Soumahoro Mamadou ]
Chers amis, je suis malade. Sérieusement. J'ai été frappé le jeudi 27 août à 15h par un accident vasculaire cérébral mais dans sa toute-puissance Dieu m'a épargné du pire. Exactement au moment où se produisait le choc alors que j'étais dans ma chambre, mon épouse se trouvait derrière la porte pour m'indiquer que mon ami Mangly venait d'entrer dans la maison avec sa famille pour me rentre visite. 
Dans les 30 minutes qui ont suivi, en plein drame, je me suis retrouvé entre les mains des médecins spécialistes. 
Je suis malade je l'avoue parce que je vous dois la vérité. L'hypocrisie n'a jamais conduit nos rapports. Je laisse à d'autres les mensonges au sujet des maladies émergentes... 
La lutte continue
Votre dévoué.
● Mamadou Ben Soumahoro