Publié le 23 Novembre 2021

Publié le 23 Novembre 2021

Charles Blé Goudé est à la croisée des chemins. Alors qu'il a été acquitté de crimes de guerre et crimes contre l'humanité par la Cour pénale internationale (CPI), l'ancien leader de la galaxie patriotique réside toujours à La Haye, où il est en attente de son passeport pour rentrer en Côte d'Ivoire.

 

Contrairement à son mentor et codétenu de la cellule 32 du pénitencier de Scheveningen, Laurent Gbagbo, rentré au bercail, le 17 juin 2021, le président du COJEP continue de faire le pied de grue pour se voir délivrer ce sésame qui lui ouvrira les frontières de son pays.

 

Si ce retour qui semble prendre une éternité inquiète une partie des Ivoiriens, plus rien ne bloque ce retour qui est une question de temps selon le ministre de la Réconciliation nationale, Kouadio Konan Bertin dit KKB. Ce dernier l'a fait savoir au cours de son intervention, ce lundi 22 novembre 2021, dans le Life Talk. D'ailleurs, KKB a indiqué être en contact “quasiment toutes les minutes” avec l'ancien ministre de la jeunesse sous Laurent Gbagbo.

 

« Je vais vous dire une chose qui va vous surprendre. Le dernier coup de fil que j'ai avant de vous rejoindre ici, c'est celui de Charles Blé Goudé. Nous nous parlons quasiment toutes les minutes. J'ai dit aux Ivoiriens, j'étais là quand le chef de l'État a ordonné qu'il puisse aller se faire enrôler pour avoir son passeport. Maintenant qu'on attende qu'il ait son passeport, le reste, c'est une question de temps. Plus rien ne bloque », a-t-il confié.

 

Hormis la patience dont fait preuve « Zadi Gbapê », son avocat, Me Claver N'Dry, a dénoncé une situation est totalement « déshonorante » pour les autorités ivoiriennes. Quant à Me Zokou Séry, il estime que la CPI se montre « incapable » de faire respecter une obligation qui est de faire rentrer Blé Goudé dans son pays. Toutefois, il a plaidé auprès des autorités ivoiriennes afin de prendre les dispositions idoines pour que le retour de son client se fasse de façon sécurisée.