« Que les gens ne pensent pas que ma candidature c’est pour rassembler les Ivoiriens contre ceux du nord. Ma candidature vise à rassembler tous les Ivoiriens en vue de bâtir la nouvelle Côte d’Ivoire », a déclaré le candidat déclaré à l’élection présidentielle de 2015, Kouadio Konan Bertin. C’était le samedi 25 juillet dernier sur le stade de l’allocodrome de Banco2 dans la commune de Yopougon sur l’invitation des nouveaux majeurs. KKB a dit à ses jeunes hôtes qu’il est candidat pour ne plus que des bacheliers restent des éternels poseurs de bâches.

 

Le député RHDP de Port-bouet s’est vertement attaqué au bilan du chef de l’Etat qu’il juge négatif sur plusieurs aspects. Sur le point de la réconciliation nationale, KKB estime que son adversaire a lamentablement échoué. Pour lui, l’autre partie au conflit, Laurent Gbagbo ayant été déporté à La Haye « On se demande bien avec qui Ouattara se réconcilie », s’est-il interrogé. Pour KKB, la réconciliation vraie reste la clé d’une élection apaisée. Elle passe par la libération de tous les prisonniers arbitrairement détenus dans les prisons du pays. Pour l’ex-président de la jeunesse du PDCI-RDA, le chef de l’Etat n’a pas la paternité des réalisations qu’il s’attribue abusivement à des fins électoralistes. Il a fait allusion au pont Henri Konan Bédié, le prolongement de l’autoroute du nord, le pont de Jacqueville. KKB a dit avoir l’intelligence, la sagesse et les moyens nécessaires pour étaler Ouattara au soir du 25 octobre prochain.

 

Pour leur part les jeunes majeurs ont répondu nombreux à l’appel de leurs leaders. Ils ont bien communié avec leur champion à qui ils ont promis une large victoire au soir du scrutin présidentiel de 2015. Bien que cette rencontre fût réservée à la jeunesse, les têtes couronnées ont rehaussé le meeting de leur présence remarquée. 

R. F. 

Publié le lundi 27 juillet 2015  |  Le Quotidien d’Abidjan