Le député de Port-bouët et candidat à la présidentielle d’octobre 2015, Kouadio Konan Bertin (KKB) a confié ce mardi qu’il n’a pas besoin de battre campagne pour battre le président sortant Alassane Ouattara, donné favori. 

 

“Pour battre Ouattara je n’ai pas besoin de campagne, les ivoiriens connaissent assez leur situation“ a-t-il insisté ce matin lors d’une conférence de presse à son quartier général sis aux deux-Plateaux.

 

Il se dit également “prêt comme les ivoiriens qui ont déjà fait leur choix“, attendant “seulement une CEI indépendante et un processus électoral transparent“

 

Concernant la transition politique revendiquée par une partie de l’opposition, le député reste catégorique ; “je suis candidat pour être président de Côte d’Ivoire et non d’une transition politique “ a-t-il vociféré, réclamant cependant “des conditions décrispant l’atmosphère pour des élections apaisées.

 

KKB déplore également que “beaucoup d’ivoiriens et leaders d’opinion soient encore en prison“

 

Selon lui, “des régions entières ont tous leurs cadres en prison et tous les jours on annonce des décès dans ces prisons.“

 

Au non de la paix sociale on peut libérer ces prisonniers  pour décréter un climat de paix“ a-t-il exhorté, justifiant que « des milliers d’ivoiriens qui craignent pour leur vie et ont peur de rentrer dans leur pays.“

 

Les ivoiriens sont appelés aux urnes ce 25 octobre pour élire le nouveau président et devront choisir entre les 10 candidats sur 33 retenus par le conseil constitutionnel ce 09 septembre.

 

autre presse