Affaire-KKB claque la porte du parlement

Affaire-KKB claque la porte du parlement

KKB ET KOFFI GOMBO BLANC BONNET BONNET BLANC

 

Cet escroc patenté réapparaît à chaque fois qu'un événement politique s'annonce dans notre pays pour s'illustrer en homme de la situation en surfant sur nos émotions pour se faire entendre et aimer. Déjà dans le milieu des affaires en période basse, loin de l'environnement politisue l'indelicat reconverti en agent de voyage a grugé plus d'une personne à qu'il a promis des voyages en Europe et ailleurs loin des réalités de la Côte d’Ivoire selon ses commerciaux et chargés de mission. Il n'est plus à présenter cet individu, un grand acteur de la defunte  CNC qui après avoir empoché 100.000.000 a abandonné ses admirateurs qui voyaient en lui celui qui porterait un message de notre president Gbagbo Laurent dans un but precis de diviser le FPI la seule force politique susceptible de chasser Dramane l'usurpateur.
Attention ivoiriens et ivoiriennes Koffi Gombo est de retour, un prevenu en vaut deux.
On peut le dire haut et fort selon un adage, on a nullement besoin de trier l'eau pour eteindre le feu, mais dans pareil cas il ne faut non plus pas apporter au feu des éléments qui pourraient le nourrir et c'est le cas de KKB un vrai épiphénomène qui n'apportera que des ennuis à notre mobilisation.

Yvann Murphy pour le lecridabidjan.net