Publié le Mardi 29 Mars 2022.

Publié le Mardi 29 Mars 2022.

Justin Koné Katinan a révélé samedi 26 mars les raisons pour lesquelles Laurent Gbagbo n´a pas démissionné en 2011 pendant la crise post-électorale. " Laissez-moi vous dire pourquoi Laurent Gbagbo n´a pas démissionné en 2011.

 

Quand je suis allé le voir à La Haye, il me l´a dit. Il a indiqué que, s´il demissionnait, il mettait un terme au combat pour la refondation de la Côte-d'Ivoire et la dignité de l´Afrique. Les gens allaient dire qu´il a perdu les élections, qu´il a refusé de reconnaître sa défaite, et dès qu´on l´a effrayé, il a démissionné.

 

Et alors il refermait la porte sur nous tous. Donc il a précisé "je suis ici pour parler et je vais parler afin que demain vous soyez capables de parler. Je suis ici pour vous libérer tous, pour libérer la Côte-d'Ivoire et l´Afrique", a rapporté le Porte-parole de l´ex-Président ivoirien au moment de sa détention à la CPI.

 

C´était au cours d´un séminaire à son bureau à Angré Château à l´intention des membres de son cabinet avec qui il a voulu partager la vision de son patron et du PPA-CI. " Donc Laurent Gbagbo s'est sacrifié afin que nous soyions capables de continuer le combat pour la dignité de l'Afrique.

 

S´il avait démissionné, c'est ce que l´histoire allait retenir et nous n´aurions plus eu de place dans cette histoire", a-t-il ajouté. " Le Président Gbagbo a donc conscience de sa responsabilité historique. Et à la CPI, il savait qu'il était un prisonnier politique.

 

Il y était pour un combat et il y a défendu cette image de combattant. Il était prèt à parler mais les juges ont vite compris. Ils ont dit que ce n´est pas la peine. Et ils l´ont fait noter dans leur décision. Laurent Gbagbo a été empêché de travailler depuis sa prise de pouvoir", a poursuivi le 2ème Vice-Président du Conseil Stratégique et Politique(CSP) du PPA-CI.

 

La création de ce nouvel instrument politique s´inscrit justement dans la logique de la lutte, selon Justin Koné Katinan. Et le fait d'en donner une dimension panafricaine est un engagement à élargir la lutte à tous les peuples africains.

 

" C'est dans le sens du panaficanisme que j´étais en novembre 2021 au Burkina Faso à un rassemblement des partis de la mouvance sankariste. Nous sommes donc dans la ligne droite de ce combat pour la dignité de l´Afrique entière. Les Africains doivent mutualiser leurs forces", a souligné le Porte-parole du PPA-CI".

 

Il a co-animé le séminaire avec Justin Koua, Secrétaire général adjoint du PPA-CI. Nous reviendrons sur l´intervention de celui-ci.