28/08/2014  SOURCE LE NOUVEAU COURRIER

Au mépris de son statut de militaire, l’ex-chef de guerre Koné
Zakaria s’invite dans le débat politique au moment où doit se dérouler les élections au Rassemblement des républicains (RDR) d’Alassane Ouattara. Selon des informations reçues de sources sur place, Koné Zakaria prend une part active dans la
campagne pour l’élection des secrétaires départementaux du RDR qui se déroule actuellement dans la petite localité de Séguelon dans le nord du pays. Il a pris parti pour le candidat Koné Inza pour qui il bat ouvertement
campagne. Ces sources indiquent que c’est l’ancien patron de la police militaire  basée à Adjamé, dont les locaux
servaient de camp de torture des pro- Gbagbo avant d’être jetés à la Maca, qui a suscité la candidature de Koné
Inza, un de ses proches, dans la course aux élections des secrétaires départementaux du Rdr de cette localité.
«Depuis l’irruption de Koné Zakaria sur la scène politique, les populations se regardent en chiens de faïence», soulignent
des habitants qui estiment que cette attitude fragilise la cohésion sociale à Séguelon. Non sans ajouter que l’ex-chef militaire de la rébellion ne manque pas de proférer des
menaces contre ceux qui osent dénoncer cette posture. Koné Zakaria est même annoncé à Séguelon le 5 septembre
prochain, à la veille des élections
au RDR.