« C’est toujours bon d’avoir à poser ce genre d’acte. Parce que la Côte d’Ivoire a besoin de son développement. Mais, je regrette que cela intervienne seulement maintenant, en 2014. Quand je me souviens que pour ce même pont, monsieur Bédié, alors président de la république, avait dédommagé presque tous les riverains. Pour preuve, le maquis qu’on appelait à l’époque« Bâche bleue »située dans les encablures du pont actuel, a été transféré non loin de la statue « Akwaba » de l’aéroport. Pour me résumer, n’eût été le coup d’Etat de 1999, qualifié à l’époque par certains d’entre nous de révolution des œillères, on aurait procédé à l’inauguration de ce pont depuis l’année 2000.Plutôt que ce pont porte le nom de Bédié, c’est Bédié qui l’aurait bâti pour la prospérité .Je me devais de le dire au nom de l’histoire. Tant qu’il ya la paix dans le pays, on peut bâtir. Tant que le pays est gouvernable, on peut bâtir. Tant que la chienlit ne règne pas, on peut bâtir. Voilà la leçon qu’il faut qu’on retienne de cet évènement par ailleurs »

autre presse