Plus de six (6) mois que le Coordonateur de la Coalition des Indignés de Côte d'Ivoire ( CICI ), Samba David, est maintenu entre les griffes impartiales de la justice ivoirienne, sous l'ère Alassane Ouattara.
C'est un crime judiciaire que de se plaire dans un mutisme, face à l'isolement durant 92 jours, d'un animateur important de la Société civile ivoirienne, soit-il un opposant politique . C'est une injure à l'Esprit du Pouvoir judiciaire que d'inventer un délit de plus contre Samba David, quelques jours avant la purge des six mois de prison ferme à lui infligés par une justice qui, aussi lui trouva le délit suivant : DISCREDIT SUR DÉCISION DE JUSTICE . 
Sous le règne du grand " democrate" Alassane Ouattara, une coterie de juges ivoiriens s'est-elle donnée pour mission de jeter en prison tout citoyen ivoirien qui refuse de s'aligner sur sa pensée politique ? Sous le régime Alassane Ouattara, des juges ont-ils reçu pour mission de filtrer la libération des prisonniers politiques ?
SAMBA DAVID N'A PAS L'ESPRIT D'UN ANARCHISTE .
LIBÉREZ SAMBA DAVID !
LIBÉREZ LES PRISONNIERS POLITIQUES !