il partagerait la même cellule que des « bandits de grands chemins », où il serait dans le « noir » et n’aurait pas droit aux « visites ».

il partagerait la même cellule que des « bandits de grands chemins », où il serait dans le « noir » et n’aurait pas droit aux « visites ».

Cote d'ivoire -Nestor Dahi ex président par intérim de la Jeunesse du Front Populaire Ivoirien (JFPI) serait très malade au camp pénal de Bouaké, où il a été transféré depuis 2016 après un passage à Dimbokro, par des sources proches du parti de Laurent Gbagbo.

 

Selon nos informations, sa santé se serait dégradée à cause du traitement « inhumain »qu’il subirait dans cette prison du centre du pays.

 

A les en croire, il partagerait la même cellule que des « bandits de grands chemins », où il serait dans le « noir » et n’aurait pas droit aux « visites ».

 

Pour rappel, Nestor Dahi, Justin Koua, Hubert Oulaye et Assoa Adou ont été arrêtés après le congrès de Mama qui avait porté Laurent Gbagbo à la tête du Front Populaire Ivoirien(FPI).

 

Le pouvoir leur reprochait à l’époque de troubler l’ordre public et de vouloir attenter à la sûreté de l’Etat.

 

Depuis près de deux ans qu’ils sont détenus, aucune information officielle sur leurs dossiers n’a été révélé aux médias, par les autorités judiciaires.