Un pays qui veut se développer , se hisser dans le concert des grandes nations , qui veut prendre son élan économique s'unit toujours autour de grands symboles qui sont l'emblème national , la devise de la nation , un leader qui incarne une légitimité et un projet commun de société .
Un peuple qui veut atteindre un tel objectif ne peut s'unir autour d'un individu qui rêve de devenir président de la côte d'ivoire en soutenant des rebellions ailleurs .
Un tel profil ne peut incarner un modèle autour duquel un peuple peut s'unir . Parce qu'il est de par ses méthodes fondamentalement un frein pour l'idéal commun .
Pour quelqu'un qui a échoué de réconcilier les ivoiriens , réconciliation qui exige liberté d'expression , de tolérance sociale ne peut que refuser de dire la vérité . Parce que pour ce criminel dire la vérité et relever les faits cachés est la dernière des choses à tolérer dans sa conscience .
Un tel personnage est un danger pour l'avenir ,l'mage et la stabilité politique d'une nation et celle de pays voisins . La stabilité politique est la première condition du développement d'un pays sur tous les plans .
Toute l'aventure de SORO en côte d'ivoire et au Burkina rime avec les pleurs , la désolation , la mort .
Que l'état burkinabé porte plainte contre ce criminel pour atteinte à la sûreté nationale .
Que ceux qu'il voulait tuer dans sa bande sonore posent plainte contre lui pour tentative d'assassinat .
Que le FPI pose plainte contre lui parce qu'il reconnaît avoir tué TAGRO désiré pour que le pouvoir de son chef OUATTARA ait la paix . 
Que les familles des gendarmes tués lâchement par SORO à bouaké se constituent pour poser plainte contre lui .
Oui l'heure de SORO à rendre compte de ses crimes a sonné .
L'affrontement de SORO contre SORO a sonné . L'affrontement avec ses démons dont il est le géniteur est arrivé .
Démon de la haine contre l'esprit de penser . Démon de la rébellion contre l'armée régalienne , démon de diabolisation contre la riposte intellectuelle ,démon du mensonge contre la vérité , démon de la mendicité contre l'élévation .
Que le FPI exige son départ immédiat de notre assemblée nationale parce qu'il ne peut pas jouer ce rôle essentiel dans la vie politique de notre pays .Il n'est pas un modèle pour le bon fonctionnement de l'assemblée .
Sa conduite n'est pas empreinte de droiture , de convenance , de sagesse et d'honnêteté . Il est un danger pour la protection même de l'assemblée nationale ,il a perdu toute crédibilité et valeurs qui doivent le guider dans l'exercice de ses charges 

Adolphe Inagbe  pour lecridabidjan.net