La nouvelle loi du mariage votée à l'assemblée nationale ce mercredi , c'est sur le tatami qu'on saurait réellement qui joue les premiers rôles dans le foyer. L'homme ou la femme. Car à l'évidence les poings marquent les territoires.

La nouvelle loi du mariage votée à l'assemblée nationale ce mercredi , c'est sur le tatami qu'on saurait réellement qui joue les premiers rôles dans le foyer. L'homme ou la femme. Car à l'évidence les poings marquent les territoires. Et quand au couple K. Isidore / Affoué Chantale tout serait clairement défini puisque depuis toujours cette amazone ne cesse de terrasser son homme. Apprend t-on des témoignages.

Et pour ce lundi à Abobo à leur domicile conjugal, Chantale n'a pas encore manquer de le faire quand pour cette fois, la cause serait tout simplement une déficience libidineuse constatée chez son très cher époux K. Isidore.
Ainsi se faisant dans cette journée, la sueur qui coulait sur le front de Chantale, ses joues, sa bouche, faisait aussi fondre son maquillage, son rimmel. Sa face bizarrement bigarrée; on voyait ses ailes de nez battent comme si elle manquait d'air. Allait-elle s'asphyxier ? Eh bien non ! Affoué Chantale sentait précipitamment le besoin de respirer pour tous ses efforts fournis. De fait, elle venait à la fois de rosser copieusement et scandaleusement K.Isidore. Qui lui n'entendait toujours pas admettre cette humiliation en public.

En effet, tout commence dans la chambre quand Chantale dénonce avec fureur le mauvais fonctionnement psychomoteur sexuel de son mari. Les voisins accourent aussitôt s'informer d'avantage tout en jetant un coup d'oeil craintif dans la grande cour sur la terrasse. Et toujours sur cette lancée cette dernière continuait d'exprimer son dégoût et son mépris sur ses nuits blanches. " Si tu ne sers plus à rien rentre au village. Tu n'es pas garçon tu fais quoi ici à Abidjan" . Balançait t-elle ainsi en direction de son homme sur la véranda. Une telle série d'humiliation qui continuait et que n'était plus prêt de digérer K. Isidore et qui engage aussitôt les hostilités.

Mais malheureusement comme nous l'avaient renseignés un peu plus tôt les témoignages, les pronostiques n'avaient non plus changé jusqu'ici. Alors toujours aussi favorite selon les témoignages , Chantale charge K.Isidore et le dépose comme un rhinocéros endormi. Des baffes se multiplient sur ses joues. Des plats de main ici et là sur dos ainsi que sur toute les parties de son corps. K.Isidore en mode défense et en véritable encaisseur effectue un repli stratégique pour ne plus à subir les assauts de mains plates sur tout son corps. Et Chantale venait encore de battre de son homme mais, cette fois en public. Constituant ainsi un paradoxe. Au grand étonnement des voisins et de la foule qui affluait autour, on ne manquait non plus de relancer le débat sur la nouvelle loi du mariage.
autre presse
25/06/2014