CPI, la Chambre d'appel refuse d'examiner les demandes de la participation des victimes au procès en appel

Le greffe de la Cour Pénale Internationale (CPI) a transmis un document aux juges de la chambre d’appel de la part de l’avocate des victimes.


Dans ledit document, Paolina Massidda demande la participation de ses clients à la suite de la procédure.
Les juges de la chambre d’appel à la majorité et à l’exception de leur collègue, Ibáñez Carranza, refuse la participation des victimes au procès en appel.


« La Chambre d'appel refuse d'examiner les 50 demandes de participation des victimes à la procédure, telles que mentionnées dans le « Transmission des demandes de participation des victimes aux procédures d'appel et rapport connexe », indique le juge président, Chile Eboe-Osuji et de souligner que, en cas de reprise de la procédure, le Greffe devrait transmettre les requêtes supplémentaires à la chambre de première instance.
Enfin, la Chambre d'appel note que Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé ont déposé leurs observations respectives comme «confidentielles».

Par conséquent, elle ordonne aux accusés de déposer des versions publiques expurgées de leurs observations respectives ou de demander leur reclassement en tant que «public», au plus tard à 8 heures le 8 avril 2020.