Visiblement, pour atteindre l’orgasme, certaines femmes sont prêtes à tout. Désormais, elles ont même laissé les produits aphrodisiaques pour une nouvelle recette. Selon le quotidien l’Observateur, le nouveau produit est nommé « Moussou-la-boro ».


Il s’agit d’une drogue sexuelle faite à partir d’un mélange à base de tabac, de yamba et de « khémé » (soude). Il s’agit d’un mélange toxique qui est introduit dans leurs parties génitales. Cette recette leur permet d’atteindre facilement l’orgasme et de rendre agréable ce moment. Mais les conséquences sont néfastes. Les femmes qui l’utilisent peuvent contracter de graves maladies, tel le cancer du col de l’utérus.

Ce produit utilisé un peu partout au Sénégal, a fait des ravages particulièrement en Casamance, où l’on dénombre le plus de femmes mutilées, qui peinent souvent à atteindre l’orgasme. Lors d’une journée de sensibilisation organisée dans la région de Ziguinchor, la présidente des «Badiénou Gokh» à Ziguinchor, Fatou Cissé, a dénoncé cette pratique.