Le régime Ouattara continue de pourchasser les Ivoiriens qu’il accuse de soutenir le président Gbagbo. Depuis hier mardi 10 décembre à 19 heures, trois nouveaux pro-Gbagbo ont été déférés à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (Maca). Il s’agit de Asso Ingoyaut Francklin Augustin, civil ; Oula Gnontoheli Firmin Hugues Constant, sergent de police et de Mondé Wonsebeo Cyprien Wobé Kouibly militaire. Ils ont été inculpés par le 10ème cabinet dirigé par le juge Kra Ndri d’atteinte à la défense nationale après avoir passé deux semaines à la Direction de la surveillance du territoire (Dst).

NOTREVOIE