Après la parution d’un article dans les journaux, le mardi 11 août 2015, à propos d’une entrevue accordée par le président Henri Konan Bédié au député Méambly, certaines personnes du service de communication du président du Pdci-Rda ont cru bon d’apporter un démenti à cet article.

 

Mais en réalité que dit cet article et quelles sont les vraies raisons de ce démenti ?En réalité, l’article faisait état de ce que le président Méambly de la région du Guemon avait exposé les problèmes de sa région au président Henri Konan Bédié afin qu’il l’aide à les résoudre et à envoyer bien avant les élections d’octobre 2015, un message fort aux populations de cette région si particulière à cause des graves incidents qui y sont survenus durant les crises successives qu’a connues notre pays. Ce plaidoyer du président Méambly est connu de toute la Côte d’Ivoire, du ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur et de la sécurité, Hamed Bakayoko, qui a même reçu officiellement un courrier à cet effet lors de sa visite dans le Guemon, le 24 juillet 2014 et même des services de la présidence de la République à travers le Conseiller technique du président Alassane Ouattara, Monsieur Tcheré Seka, chargé de l’Administration publique, de la décentralisation, de l’aménagement du territoire et du développement local.

 

C’est donc dire que rien dans cet article ne portait préjudice à quiconque. Ni au président Henri Konan Bédié du Pdci-Rda, ni au Rhdp parce que le président Bédié est président du directoire des présidents de ce groupement de partis.Pourquoi donc veut-on encore une fois « casser du sucre sur le dos » de l’honorable président Méambly alors que l’article fait par son service de Communication ne comprend aucune invective contre quiconque ?

 

Le président Méambly serait donc aller à Paris uniquement pour une séance de photos pendant une heure avec le président Bédié avec lequel d’ailleurs il possède déjà un grand nombre de photos déjà parus dans la presse.

 

Il lui est reproché « d’avoir utilisé de façon outrancière l’image du président Henri Konan Bédié pour faire de la communication politique ».

 

Mais est-il besoin de rappeler que le président Méambly est un homme politique qui travaille pour le compte du Pdci-Rda et donc pour le compte du président Bédié, qu’il est membre du Bureau politique du Pdci-Rda, Délégué départemental du Pdci-Rda de Facobly qu’il a rapporté un poste de député au Pdci-Rda à l’Assemblée nationale et un poste de président de Région alors qu’il avait fait campagne et repris les élections 4 fois de suite pour ces deux postes sans l’image du président Bédié et du Pdci et qu’il a conduit à ce titre, plusieurs missions pour le compte du Pdci-Rda dont la plus récente est la mission d’explications de l’appel de Daoukro pour la Région du Guemon ?

 

Qui donc mieux que ce cadre actif du Pdci-Rda peut utiliser l’image du président de son parti à des fins politiques d’autant plus que l’utilisation qui en est faite ne présente aucun aspect néfaste ni pour le parti, ni pour son président ou même pour quiconque d’autre ? C’est à se demander si ces personnes savent ce que c’est que la politique et ce qu’elle suppose.

 

 

 

L’on accuse le président Méambly de forfaiture. Ce qui est synonyme de manque de loyauté et de traîtrise or tout le Pdci-Rda et même toute la Côte d’Ivoire savent très bien, quelle est la dévotion particulière que le président Méambly a pour le président Bédié et pour cela si cette forfaiture est reconnue par le Pdci-Rda, le président Méambly lui-même demande à être sanctionné et révoqué s’il le faut et même serait prêt à démissionner de son poste de numéro 2 de la Direction de campagne du président Ouattara dans le Guemon et ce depuis Paris où il séjourne pour ses vacances. A la vérité, toute cette situation ne dévoile que la haine viscérale cachée de certaines personnes de l’entourage du président Bédié pour l’honorable Méambly et leur volonté manifeste de nuire à son honorabilité sinon comment comprendre une telle attitude.

 

Il s’agit en l’occurrence de Mme Djénébou Zongo, attachée de presse au service de communication du président Bédié. En effet, dame Djénébou Zongo estime être dans son bon droit de rançonner tous ceux qui veulent rencontrer le président du Pdci-Rda et lorsque vous avez le malheur de lui opposer un refus comme ce fut le cas avec la président Méambly, elle mène une campagne de dénigrement contre vous. Cette dame a sollicité 2 millions F Cfa au président Méambly pour lui trouver un rendez-vous avec le président Henri Konan Bédié à Paris à l’aéroport du Bourget. A cela le président Méambly lui a opposé une fin de non-recevoir catégorique en lui rétorquant que le président Bédié n’était pas à monnayer. Cette vile pratique qui consiste à rançonner et vilipender les honnêtes citoyens, Mme Djénébou Zongo en a fait une habitude et bon nombre de Directeurs généraux, de Présidents du Conseil d’administration et de hauts cadres du Pdci-Rda en ont fait les frais. En effet, par ses intrigues, elle est à l’origine du refus du Pdci-Rda de soutenir la candidature du président Méambly durant les législatives de 2011 à Facobly parce qu’elle aurait dit l’avoir vu déchirer sa carte de Membre du Pdci.

 

Cela nous a bel et bien été confirmé par le Général Gaston Ouassenan Koné, à qui le président Méambly a demandé une confrontation avec Mme Djénébou Zongo qui n’a jamais eu lieu jusqu’à ce jour parce que le Général Ouassenan a bien compris qu’il s’agissait d’une manœuvre destinée à nuire au président Méambly. Elle est également à l’origine de la discorde entre KKB et son « père » Bédié alors que c’est à ce dernier qu’elle doit sa place dans le service de Communication du président du Pdci-Rda. Mme Djénébou Zongo semble avoir oublié de quelle façon le président Méambly est intervenu personnellement pour régler certains problèmes privés qui l’a tenaillait il y a de cela quelques années.

 

C’est certainement sa façon à elle de lui dire merci.

 

Cependant, il faut féliciter l’attitude exemplaire et le remarquable travail abattu par des personnes de qualité de l’équipe du président Henri Konan Bédié en l’occurrence, Monsieur Parfait Ouphouet, Monsieur Franck Bedié et Monsieur Kouakou Amoin Eugène, Chef de cabinet du président Bédié qui ont organisé cette rencontre de l’aéroport du Bourget avec le président Bédié. C’est le lieu de leur traduire nos sincères remerciements. Dans tous les cas de figure, la politique que nous pratiquons tous à différents niveaux nous impose parfois de faire face à de telles invectives et le président Méambly pour sa part n’aura de cesse de se battre pour le peuple Wê et le développement de la région du Guemon car telle est la mission qui lui est dévolue et confiée par les siens et ni les tribulations de personnes comme Djénébou Zongo ne sauraient l’arrêter.

 

Le Sercom du président Méambly