Ce mardi 10 avril dans un hôtel à Abidjan, les collaborateurs de Fatou Bensouda étaient face à la presse. Amady Ba, le chef de cette délégation de la CPI, a déclaré que les enquêtes s’intensifient contre les proches de Ouattara aux quels la CPI reproche des choses lors de la crise postélectorale 2011.

Selon Amady Ba, un des collaborateurs de Bensouda, tôt ou tard, la Cour pénale internationale annoncera qu’elle engage oui ou non des poursuites contre ceux-ci. Et ce, sur la base des conclusions de son enquête.