Sous le président GBAGBO , la parole était libre .Les partis politiques se réunissaient et menaient leurs activités politiques librement. Les journaux avaient une totale liberté d’expression. Mieux encore, il avait fait voter une loi interdisant l’emprisonnement des journalistes. C’est pourquoi, des torchons comme "le patriote" pouvaient appeler de tous leurs vœux la sécession du Nord et traiter d’Hitler un pur sang démocrate comme GBAGBO sans être inquiétés et traduit devant les tribunaux. Aujourd’hui, à l’épreuve des faits, il apparait clairement aux yeux de tous qui est démocrate et qui est HITLER en côte d'ivoire .

Voilà un homme politique qui faisait une application stricte des lois et de la constitution de son pays, qui prenait soin de veiller à la sécurité des citoyens et qui n’utilisait pas la prison comme un moyen de tuer l’opposition. Au contraire, il a pris soin d’encourager le pluralisme politique en faisant subventionner les principaux partis politiques dont celui de OUATTARA dramane .

Pour encourager le jeu politique local, il a communalisé l’ensemble du territoire. Voilà l’homme GBAGBO, le père de la démocratie ivoirienne. Et pourtant, malgré toutes les actions qui attestent éloquemment de sa vision démocratique d’une Côte d’Ivoire libre, il s’est trouvé des hommes politiques pour vilipender son régime.Aujourd’hui, le pouvoir HITLERIEN , installé par la France dans le sang des ivoiriens, fait vivre une dictature à nulle autre pareille.

Après avoir conquis le pouvoir par la force des armes des occidentaux et de la France, OUATTARA dramane maintient dans ce pays de Laurent GBAGBO une terreur, un régime militaire proche du nazisme:

-conceptions , de faux complots pour commettre des exactions, emprisonner voire tuer des militants pro- GBAGBO ; 
-expéditions punitives sur des villages entiers sous le prétexte de rechercher des caches d’armes pour traquer d’innocents citoyens, leur faire subir toutes sortes d’exactions pour les marquer au fer rouge et parfois les conduire à la mort.
Et tout ceci avec la bénédiction de la France et de sa communauté dite internationale .Installer des dictateurs pour leur bien être social .

Adolphe Inagbe pour Lecridabidjan.net