Ce sont des genres d’alertes qui présagent d’un avenir sociopolitique trouble pour la Côte d’ivoire.

 

Et quand le message vient de la France, il convient de l’apprécier avec attention. il s’agit d’une alerte du consulat de France adressés aux Français résidant en Côte d’ivoire dans l’optique de survenance de «troubles à l’horizon». de fait, le consul général de France, Laurent Souquière, a lancé «un appel à volontaires français résidents à Abidjan et inscrits au registre des Français établis à l’étranger pour être chefs d’îlots ou des suppléants» dans les quartiers suivants : cocody danga (suppléant), ii Plateaux Hayat (suppléant), Cocody ambassades (suppléant), Cocody Mermoz (chef d’ilôt et suppléant), Cocody université (suppléant), Riviera 3 (suppléant), Riviera Bonoumin Est (suppléant), ii Plateaux Ouest (suppléant), ii Plateaux Centre (suppléant), Cocody Lycée technique (suppléant), Treichville (suppléant), Marcory nord (suppléant), Marcory Anoumabo (suppléant), Koumassi nord (suppléant). Selon le message, «le chef d’îlot participe au dispositif de l’îlotage. Chaque chef d’îlot est responsable d’un groupe de ressortissants. Afin d’être en mesure de les assister, il doit s’assurer auprès du Consulat général qu’ils sont régulièrement inscrits et que leur adresse n’a pas changé, qu’ils sont prêts à être contactés et à quitter leur domicile dès que la situation l’imposera. En liaison avec le consulat général, il tient à jour la liste des résidents fran- çais relevant de son îlot et se fait connaître de ceux-ci. Il s’agit d’une activité bénévole qui né- cessite d’avoir une bonne connaissance de la communauté française de sa ville de résidence». Les candidatures devraient être acheminées à l’adresse suivante : cad.abidjan-fslt@diplomatie. y a-t-il un commentaire à faire sur cette alerte que de comprendre que la France qui a aidé à armer Ouattara et les rebelles s’inquiètent aujourd’hui de ce que ces armes peuvent se retourner contre ses ressortissants ?

une balle qui siffle ne fait pas de différence

autre presse