Le parquet de Paris a classé sans suite la plainte de Guillaume Soro contre Michel Gbagbo pour "dénonciations calomnieuses", selon une source judiciaire bien informée.

Le 20 décembre 2015, le président du Parlement ivoirien avait saisi la justice française après l'accélération de la procédure le visant en France. Un mandat d’amener avait été émis le 7 décembre 2015 par la juge d’instruction du Tribunal de grande instance de Paris, Sabine Kheris, dans le cadre de l’affaire qui l’oppose à Michel Gbagbo.

 

Détenu à la fin de la crise postélectorale de 2010-2011 sous la surveillance de membres de l’ex-rébellion des Forces nouvelles, le fils du président Laurent Gbagbo avait porté plainte en juin 2012 contre dix anciens comzones et Guillaume Soro pour « traitements inhumains et dégradants ».

 

Le 13 janvier 2016, le procureur parisien a donc signifié une fin de non recevoir à Guillaume Soro en classant sa plainte sans suite au motif que "l'infraction n'était pas suffisamment caractérisée". Comme quoi "Qui trop embrasse mal étreint" !!!

 

source https://www.facebook.com/toussaint.alain?fref=nf