Les étudiants ont remis le couvert depuis ce matin après les échauffourées avec la police, la veille. Ils ont repris la rue à Cocody pour, disent-ils, réclamer la reprise des cours et éloigner ainsi le spectre d’une année blanche. La police a investi le campus de Cocody aux premières heures pour disperser tout rassemblement à coups de grenades lacrymogènes.


Au moins un responsable syndical a été arrêté sur le campus. Il s’agit de Cissé Souleymane de la Fesci qui aurait été emmené à l’école de police, non loin de l’université Houphouët-Boigny. Les étudiants qui déplorent le black-out de la télévision nationale sur les problèmes à l’université ont tenté un sit-in devant le siège de l’entreprise. Là encore ils seront dispersés par la police qui traque en ce moment les principaux responsables syndicaux dont les secrétaires généraux de la Coeeci et de la Liges, les deux mouvements en première ligne.

SD à Abidjan