Depuis quelques semaines la RTI (RadioTélévision Ivoirienne) confirme bien dans la présentation de son journal de 20h, que la Côte d'Ivoire est sous une dictature aux allures de parti unique.

Comment consevoir que dans un pays où il y a plus d'une centaire de partis politiques, on se permette dans une édition du journal de 20h aux grandes écoutes, d'ouvrir la page politique et ne presenter que les activités de la coalition au pouvoir. C'est à croire qu'à part celles du rhdp il n'existe aucune activite d'autres formations politiques.


De qui se moque le gouvernement de M. Ouattara qui prétend nommer un pseudo chef de l'opposition quand la RTI et les médias publiques ne sont même pas capables d'équilibrer l'information.
Je revendique donc un partage équitable du temps de passage dans la page politique de l'édition du journal de 20h entre les partis politiques. 
Abel NAKI, chef de parti politique en Côte d'Ivoire.