Alassane Ouattara avait annoncé la décision le 6 août 2022 à la veille de l’an 62 de l’indépendance. C’est maintenant chose faite. Le compte bancaire de Laurent Gbagbo est débloqué. 

 

 

Laurent Gbagbo a désormais accès à son compte bancaire en Côte d’Ivoire. Depuis début septembre 2022, la promesse de son successeur Alassane Ouattara de dégeler les avoirs de l’ex-dirigeant ivoirien est entrée en vigueur.

 

 Ce dégel se fait onze ans après la crise postélectorale de 2010-2011 qui a vu la chute du pouvoir d’État de Laurent Gbagbo. La mesure de décrispation intervient également après la grâce accordée au président du PPA-CI par le chef de l’Etat Alassane Ouattara qui a reçu, mardi 27 septembre 2022 à Abidjan, le ministre français de l’Intérieur,  Gérald Darmanin.

 

Le 09 Juin 2021, soit une semaine avant son retour à Abidjan, l’ex-président ivoirien avait soumis la question aux autorités de son pays. Pour Laurent Gbagbo, cela faisait partie des conditions à remplir dans la perspective de son arrivée. 

 

Selon le confrère Africa intelligence, Laurent Gbagbo, avait soumis comme autres exigences, l’affectation de son ancien aide de camp, le colonel Norbert Kouassi, la nomination des dix membres de sa sécurité rapprochée et un logement temporaire.

 

 

En réponse, dans son adresse à la nation du samedi 6 août 2022 à l’occasion du 62eme anniversaire de l’indépendance de la Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara a accordé la grâce présidentielle à Laurent Gbagbo. Le président ivoirien s’était également engagé à dégeler les avoirs de son prédécesseur et à lui verser sa rente viagère.

 

L’ex-président ivoirien, cependant, avait rejeté cette grâce présidentielle. Son parti le PPA-CI avait davantage souhaite une amnistie.

 

Rappelons que Laurent Gbagbo avait été condamné en janvier 2018 à 20 ans de prison et 329 milliards FCFA d’amende.

 

 Il a été jugé dans l’affaire du « braquage » de l’Agence nationale de la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) pendant la crise post-électorale