Alors que le ménage dans cette zone aurifère du nord du pays commençait à porter ses fruits qu'un épouvantable drame survient.

 

Le commandant de la gendarmerie nationale, Dago Djah  de l'escadron mobile gendarmerie de Korhogo a été tué lundi à coups de gourdins, machettes et couteaux lors d'un déguerpissement sur un site des alentours de la cité du Poro par les orpailleurs clandestins qui sévissent dans la zone, de sources sécuritaires de premier plan.

 

Elles nous informent également que 5 autres gendarmes ont été blessés. 

 

Depuis quelques semaines, en raison d'affaires de trafic d'or dévoilées , les autorités avaient lancé un vaste plan de nettoyage de la zone nord du pays sujette à toute sorte de commerce illégal avec des trafiquants principalement venus de l'autre côté de la frontière, au Mali.