« Le président Laurent Gbagbo a reçu ce jour deux passeports, un ordinaire et un diplomatique » a écrit Me Habiba Touré dans un communiqué.

« Ayant maintenant son passeport, il envisage de rentrer en Côte d’Ivoire au cours du mois de décembre », a poursuivi l’avocate, expliquant que Laurent Gbagbo avait demandé au secrétaire général du Front populaire ivoirien (FPI, le parti qu’il a fondé), Assoa Adou, d' »approcher les autorités compétentes afin d’organiser son retour dans la quiétude ».

La remise de ces documents de voyage est un pas important pour la décrispation de la situation socio-politique et pour le retour le retour en Côte d’Ivoire de M. Gbagbo en attente du verdict de l’appel du procureur de la Cour pénale internationale (CPI) Fatou Bensouda