Le Benin vient d’émettre des mandats d’arrêt contre un nombre de dirigeants nationaux et internationaux de football. Parmi les personnalités visées par un mandat d’arrêt international se trouve l’actuel président de la Fédération Ivoirienne de Football [FIF], Sidy Augustin Diallo.

 

Les mandats d’arrêt lancés par le Tribunal de Porto-Novo visent tous les membres “élus” de l’instance dirigeante de la Fédération Béninoise de Football ainsi que tous les dignitaires du comité de normalisation. La justice béninoise reproche à tout ce beau monde la tenue d’une assemblée générale élective «illégale», pourtant interdite par une décision de justice. Les mis en cause ont par la suite collectivement refusé de répondre aux convocations du juge d’instruction du Tribunal de Porto-Novo. A Sidy Diallo et Omary Constant Selemani [Congo RDC], il est reproché d’avoir représenté la FIFA à l’AG «illégale».

auttre presse