Abidjan (Côte d'Ivoire) - Le candidat indépendant à l'élection présidentielle de dimanche, a dénoncé dans la soirée des "fraudes massives" à ce scrutin.

 

"Nous sommes allés à ces élections sans ignorer que les conditions étaient loin d'être réunies. Mais les échos qui nous parviennent font état de fraude massives", a dénoncé Siméon Kouadio Konan dit KKS.

 

Pour celui qui se présentait à ces élections comme "le neutre réconciliateur" des bureaux de vote "fictifs étaient installés par des partisans du pouvoir en plein cœur du Plateau, le quartier administratif et des affaires de la capitale économique ivoirienne.

 

"Des faits que j'ai moi même vérifié (...) Dans l'enceinte de la mairie du Plateau des militants recevaient de l'argent contre des cartes d'électeurs avec la mention +a voté+", a révélé le candidat à son Quartier général sis au Plateau dans un point de presse quelques minutes après la fermeture officielle des bureaux de vote.

 

KKS dit avoir informé le Vice-président de la Commission électorale indépendante (CEI) Sourou Koné, des observateurs et l'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI).

 

autre presse