Le tout Abidjan bruissait de nouvelles non rassurantes sur l’état de santé du chef de l’Etat, Alassane
Dramane Ouattara, depuis son départ précipité en France, le dimanche 2 février 2014. Mais les communicants du régime jouaient l’autruche et tentaient de minimiser la situation. Jusqu’à ce fameux
communiqué du dimanche 9 février dernier, diffusé sur les antennes de la télévision nationale.
Finalement, les Ivoiriens ont appris que M. Ouattara a subi une opération chirurgicale à Paris, liée
à une méchante sciatique. Et que, de ce fait, il va prendre des jours de repos en France avant de regagner
la Côte d’Ivoire. Pour combien de temps? Le communiqué n’en dit rien. Tout au plus, nous apprend-il que l’opération chirurgicale s’est bien passée. Mais, le problème, c’est que le communiqué
de la présidence pose problème. En voulant en dire le moins possible sur l’état de santé réel de M.
Ouattara, ses services ont ouvert la boite de pandore des supputations. Ils sont donc nombreux les
Ivoiriens qui se posent des tonnes de questions. Depuis quand le chef de l’Etat souffre-t-il de la
sciatique ? Même si l’opération s’est bien passée, combien de temps sera-t-il obligé de garder le lit ?
Cette opération chirurgicale a-t-elle eu raison de la maladie ? Ou bien le patient sera-t-il obligé de retourner souvent voir les médecins français ? Alassane Ouattara, dans l’hypothèse où tout se passe
bien, sera-t-il toujours en possession de tous ses moyens physiques pour continuer à diriger les affaires
de l’Etat ? Autant de questions auxquelles les autorités devront donner des réponses pour rassurer
définitivement l’opinion publique nationale. Parce que, si M. Ouattara est obligé de rester plus
longtemps en convalescence en France, le pouvoir sera bien obligé de dire plus qu’il ne l’a fait jusquelà.
Surtout que les rumeurs les plus folles n’ont pas cessé de circuler, surtout depuis la diffusion du fameux
communiqué.
Guillaume T. Gbato
Communiqué de la présidence
La Présidence de la République informe que le Président de la République, Son Excellence Monsieur
Alassane Ouattara, a subi une intervention chirurgicale liée à une sciatique. L'intervention s'est bien
déroulée et le Chef de l’Etat se porte bien. Il regagnera la Côte d’Ivoire après une période de repos.
Fait à Abidjan, le 9 février 2014