307456169_517128860414739_4326975899343477857_n (1).jpeg
307456169_517128860414739_4326975899343477857_n (1).jpeg
307456169_517128860414739_4326975899343477857_n (1).jpeg
307456169_517128860414739_4326975899343477857_n (1).jpeg
307456169_517128860414739_4326975899343477857_n (1).jpeg

Le député d’Azaguié Alain Ekissia a reçu des balles dans le dos par les envahisseurs supplétifs frci de la localité d'Azagui

17342778_166947683822366_3021325484495852409_n

Le député d’Azaguié Alain Ekissia été victime d’une attaque durant les évènements malheureux. Il a reçu des balles dans le dos et à la tête avant d’être évacué sur Abidjan où sa vie ne serait plus en danger.
Plus de peur que de mal. Il va bien. Les balles assassines ont été extraites.

Selon nos informations, au moins six gendarmes ont été blessés lors d'interventions durant des affrontements entre lundi et mardi. L'un d'eux a été évacué vers Abidjan.

La situation est toujours tendue à Azaguié dans le département d’Agboville, région de l’Agneby-Tiassa où des affrontements entre les autochtones Abbeys et allogènes malinkés ont été signalés depuis lundi .

Aux dernières nouvelles, nous apprenons que les populations autochtones craignant pour leur sécurité, se déplaceraient massivement vers les villages et d’autres rallieraient la capitale économique d’Abidjan.

Create Website with flazio.com | Free and Easy Website Builder