Ils ont la chance jusque-là de ne pas mourir par indigence, 
mais Aké n’Gbo et les 82 autres sont en extrême difficulté. Pour les sessions d’assises qui se tiennent à partir de ce mercredi, ils ont confirmé les avocats qui les suivent depuis avril 2011 pour les défendre. mais ils n’ont pas l’argent pour régler les honoraires du collectif d’avocats. Au cours d’une rencontre entre prévenus et avocats, le mercredi 14 octobre dernier, la question a été largement
débattue. Plusieurs personnalités dans les liens de cette procédure politique se sont fait l’écho de cette difficulté. « Comment allons-nous payer
nos avocats si nos avoirs continuent d’être gelés?», se sont interrogé plusieurs dignitaires du régime renversé par la france. Avant de demander
aux avocats de « voir le pouvoir afin que leurs avoirs soient disponibles » pour qu’ils puissent se  payer la défense. Selon nos sources, c’est un forfait
de 250 millions de fcfa que les avocats demandent à leurs clients pro-Gbagbo. Avec une avance de 100 millions fcfa pour commencer et 10 millions
fcfa pour les photocopies. Comment faire ? Que faut-il encore pour émouvoir le régime Ouattara ? Gnan raymond, bohoun bouabré, diagou Gomond
et autres sont morts par indigence parce que ces grands malades ne pouvaient plus se soigner alors qu’ils avaient de l’argent. Alassane dramane
Ouattara a décidé de geler les avoirs de toutes ces personnalités. L’histoire retiendra comment la haine au pouvoir a fait mourir des ivoiriens.

AUTRE PRESSE