307456169_517128860414739_4326975899343477857_n (1).jpeg
307456169_517128860414739_4326975899343477857_n (1).jpeg
307456169_517128860414739_4326975899343477857_n (1).jpeg
307456169_517128860414739_4326975899343477857_n (1).jpeg
307456169_517128860414739_4326975899343477857_n (1).jpeg

Le Mouvement National de Soutien à Essy Amara (MNSEA) condamne le harcèlement du pouvoir contre les cadres du FPI

27549-xcms_label_mediumessy-1024x768

Depuis hier, nous avons appris l’arrestation de certains cadres du FPI : il s’agit des professeurs Hubert Oulaye, Danon Djedje et de monsieur Koua justin. Cette arrestation fait suite à la barbarie perpétrée contre les cadres et militants du FPI à Mama, le week-end dernier. En effet, depuis l’arrestation et la déportation de l’ex-président Laurent Gbagbo, les cadres du FPI et la famille de Laurent Gbagbo subissent régulièrement brimades et intimidations de la part du pouvoir Ouattara. Cette volonté manifeste du pouvoir de faire disparaitre le FPI n’a jamais marché et marchera pas en Côte d’Ivoire. D’ailleurs, la démocratie ne tolère point de telles aventures isolées, dignes d’une époque révolue.

Nous appelons la communauté internationale à soutenir un processus démocratique en Côte d’Ivoire, et non la dictature actuelle. L’avenir de la Côte d’Ivoire en dépend.

A l’endroit des démocrates ivoiriens, le MNSEA rappelle que face à ce désespoir qui gagne le cœur de chaque Ivoirien, son excellence Essy Amara s’est proposé de gagner les élections à venir pour mettre fin à cette dictature et réconcilier les Ivoiriens.

Fait à Abidjan le 05 mai 2015

Le Président du MNSEA

Dr PRAO YAO SERAPHIN

Create Website with flazio.com | Free and Easy Website Builder