Le pouvoir accusé de protéger les assassins de l’étudiant Wilfried Konin (révélations sur le meurtre).

Le pouvoir accusé de protéger les assassins de l’étudiant Wilfried Konin (révélations sur le meurtre).

Ils étaient une trentaine d’individus à battre l’étudiant Wilfried Konin. En dépit des milliers de supplications pour ne pas être tué, ils l’ont battu comme une truie graisseuse. Roué de coup de machettes et de gourdins, il avait l’os de la cuisse brisé, et celui des bras comme une pâte à modeler. Quant au crâne, mieux vaut ne pas en parler, des pains de  »placali » seraient plus solides. Ce qui est chiffonnant et surtout énorme c’est que selon l’enquête du pouvoir Wilfried Konin n’est pas un étudiant. Pour eux c’est un mercenaire qui s’est fait tuer par les étudiants qui étaient en légitime défense. Pourtant c’est un étudiant en Master1 des sciences économiques et de gestion. Tout porte à croire que les hommes du pouvoir couvrent les assassins de l’étudiant. Les journaux parlent de bagarre entre étudiants. La RTI est plongée dans un mutisme très complice.

 

Pourquoi ces autorités ivoiriennes ne font-elles pas montre d’humanisme un seul jour?

 

Bon Dieu ! Qu’est ce qui a bien pu se passer pour que des ivoiriens aient de tels cœurs? Des cœurs plus durs qu’une roche magmatique?

 

Pourquoi la FESCI s’est-elle terrée après l’assassinat facile d’un étudiant ?

 

(Un exte écrit sur la base des informations reçues des proches de la victime)

 

Dezou